Archives mensuelles : January 2014

La légalité

Il y a plusieurs problème avec la légalité.

1 – Tout comme l’éthique et la moral ce sont des concepts qui existe parce que la personne le veut bien par contre la légalité est possible possible que par de deux groupes : Les soumis et les groupes d’intérêts.

2 – L’application de celle-ci n’est possible que par la force et contrairement à l’éthique et la moral.

3 – La légalité est toujours appliquer par personne interposer. La majorité qui décide de X doit utiliser des gens Y pour que les Z et X adhère au concept. Si Z contre vient a X, Y n’y fera rien Il va utiliser Y pour y parvenir.

4 – La légalité a aussi l’effet pervers de dénaturer et de déresponsabiliser les gens. La moralité et l’éthique on l’effet contraire.

Exemples :

Tu es en difficulté, je veux t’aider. Il est immorale et éthiquement inacceptable pour moi de voler les avoirs de mes pairs. Par contre, ils est ou a fait légal d’utiliser la force par l’entremise du gouvernement de prendre a mes pairs et ce même s’il est en désaccord. Et si mes pairs ne coopèrent pas pacifiquement ils vont se voir menacer a coup d’amandes et si cela ne suffit pas des hommes armés(police) vont l’enfermer dans des cages(prison) parce le gouvernement(juges) en aura décider ainsi. Parce que je ne pouvais pas en tant qu’individu prendre les biens de mes pairs éthiquement gagner de peur de conséquence fâcheuse pour moi… J’utilise autrui pour parvenir a mes fins et si problème il y a… ces les autres qui auront les consequences du geste fâcheux.

1 – J’utilise des soumis pour imposer la légalité aux autres parce que j’ai intérêt a ce que ce la sois ainsi.

2 – A premiere vu la violence est absente du décorer mais est présente a tout moment sous le déguisement de la force. Je n’ai peut être pas initier la force personnellement mais que se soit moi ou une autre personne cela reste de la violence.

3 – L’hypocrisie de la légalité a son meilleur, je ne l’applique pas moi même je l’impose par la force au travers du gouvernement, des policiers et juges.

4 – Je ne suis pas consciente du vol/viol/meurtre d’autrui puisque ce n’est pas moi qui l’initie donc cela dénature ma perception de celle-ci et me déresponsabilise par le faits meme. Donc je n’est pas de conséquences au mal que je fais, seulement le récalcitrant. C’est une belle façon d’inverser les agresseurs et les agressés.

Donc en terminant, Les libertariens ou volontristes vont souvent parler de haut standard de droits à la propriété, de prinicipe de non-agression, d’égalité et de légitime defence et vont passer pour des fous. Et pourtant tout comme la légalité, ces principes existent parce que l’humain le veut bien. Par contre, ces principes ne sont pas imposer par la force, ils sont partager, éduquer et discuter.